Soirée festive

Faux-plafond

Une composition théâtrale qui puise au cœur du réel des images poétiques qui questionnent le monde du travail, et tout ce qui parfois se joue sous le jeu et sous ses codes.

Derrière les portes entrouvertes d’une entreprise fantasmée, on aperçoit une fête de Noel et un discours d’adieu, une sortie team-building et la jungle de la hiérarchie.

L’humain, fragile et irréductible, sous le ciel variable du faux-plafond.

faux plafond .png

NOTE ARTISTIQUE

«  En décembre 2012, Delphine Maurel et François Pontailler m’ont demandé de réfléchir avec eux à un projet possible avec les acteurs de La Bulle bleue, autour de la question du travail – question qui irrigue effectivement le projet éditorial et artistique de l’établissement, et que j’ai moi-même abordée de différentes façons lors de précédentes créations.

Le projet était clairement défini comme expérimental : un processus d’exploration ouvert, qui débuterait par des entretiens enregistrés avec des salariés – dans différentes entreprises, et différents secteurs d’activité. Ces rencontres furent notre premier matériau, enrichi ensuite d’articles de presse, d’essais et d’études, pour ouvrir l’imaginaire, proposer des pistes pour les improvisations, et petit à petit, cheminer vers une écriture scénique.

Ainsi, le spectacle, Faux-plafond (ciel variable) a été créé en novembre 2013.

Deux ans et demi après les premières représentations du spectacle, nous avons souhaité travailler sur une forme plus courte, plus légère, avec trois acteurs au lieu de six, pour pouvoir jouer partout – et notamment au cœur des entreprises pour, en son cœur, entendre ses pulsations.

Au moment de remettre en chantier notre spectacle, j’ai souhaité que l’expérimentation reste notre moteur. Il m’a semblé nécessaire, en particulier, d’interviewer les acteurs sur leur propre travail. En discutant ensemble, ils ont livré des choses qu’ils n’auraient pas forcément formulées il y a deux ans. Ou pas de cette façon. Ils avancent, mûrissent, évoluent, se transforment : le spectacle aussi. Leurs voix ont désormais une place centrale dans l’écriture, et continuent de nourrir les questions qui étaient au cœur du projet depuis le départ : quelles sont les frictions possibles entre le réel et le poétique sur cette thématique-là ? Comment donner à entendre les fantasmes et l’expérience sensible ? Quelle place pour être autrement dans l’univers normatif du travail ? Où se nichent la drôlerie, l’espoir et les résistances ? »

Nicolas Heredia, metteur en scène – avril 2016

COMPAGNIE LA BULLE BLEUE

UN PROJET SINGULIER

Créée en 2012, La Bulle Bleue est une troupe permanente professionnelle de comédiens, techniciens et administrateurs en situation de handicap structurée en ESAT et un laboratoire artistique, social et culturel.

De 2012 à 2015, la compagnie La Bulle Bleue est associée au Théâtre de la Remise (Marion Coutarel) dans le cadre d’une résidence de création, d’expérimentation et de recherche. Un parcours de formation des comédiens est construit en collaboration avec l’artiste associée et des équipes artistiques partenaires.

En 2013, La Bulle Bleue a souhaité interroger le rapport que nous entretenons au travail, question essentielle dans un établissement qui œuvre pour la professionnalisation et l’insertion sociale de personnes en situation de handicap.

De 2015 à 2018, La Bulle Bleue accueille La Grande Mêlée en tant que compagnie associée, sous la direction artistique de Bruno Geslin avec la complicité d’Evelyne Didi et de Jacques Allaire. Trois spectacles naitront de cette association, mais aussi des temps d’ouverture au public, notamment l’évènement Les Petits chaos les 7, 8 et 9 juin prochain. Un moment privilégié de valorisation d’expériences singulières dans une démarche d’ouverture et de rencontre de tous les publics.

 La Bulle Bleue engage la rénovation du Chai du Mas de Prunet en un lieu artistique et culturel inédit en région Languedoc-Roussillon.

Le Chai du Mas de Prunet structure l’activité de la compagnie La Bulle Bleue : il permettra de recevoir de multiples publics qui assisteront à des manifestations artistiques singulières, ainsi que des séminaires, des rencontres professionnelles, des soirées festives…

Les travaux de rénovation débuteront au printemps et ont été rendus possibles grâce au soutien des entreprises mécènes et des collectivités.

Le Chai du Mas de Prunet ouvrira ses portes en septembre 2017

Soutiens DRAC Languedoc-Roussillon (Ministère de la Culture et de la Communication) et ARS Languedoc-Roussillon (Ministère de la santé) dans le cadre du dispositif Culture et handicap / Région Languedoc-Roussillon / KLESIA / Association L’Hippocampe Partenariats Face Hérault (Fondation Agir Contre l’Exclusion) / Radio Aviva / ITEP Bourneville

Publicités